samedi 28 mars 2015

Paris 8e, des fenêtres et des vitraux


C'est dans un immeuble plutôt cossu du 8e arrondissement de Paris que je suis tombé sur ces beaux vitraux.
Tous ces vitraux étaient sur les fenêtres de la cage d'escalier de l'immeuble. Plus vous montiez les étages et plus vous découvriez ces vitraux. De superbes fleurs, papillons, oiseaux, ont été colorés sur les carreaux des fenêtres. Les teintes sont particulièrement belles. Ces vitraux représentent de jolies scènes florales. Autant dire que le décor de cette cage d'escalier mérite que l'on s'y attarde.
Toutes ces pièces de verre décorées donnent un formidable cachet à l'immeuble.


Le vitrail est une composition formée de pièces de verre. Les Égyptiens ainsi que les Romains excellaient dans la fabrication de petits objets de verre coloré. Les Romains avaient l'habitude de décorer leurs thermes de mosaïques de verre coloré. Les vitraux ne sont donc pas récents. En tant que forme artistique, la technique du vitrail va atteindre sa plénitude au Moyen Âge.
Les cathédrales et les églises nous permettent souvent d'admirer de magnifiques vitraux. La plupart du temps, chaque pièce est unique.







vendredi 27 mars 2015

Jean Haines, ses aquarelles d'animaux


Jean Haines est une artiste qui crée des aquarelles aussi colorées que fluides. Elle se passionne pour différents thèmes tels que le portrait, les paysages, les fleurs, ainsi que les animaux.
Ce sont surtout ses aquarelles d'animaux qui ont retenu mon attention. J'aime beaucoup la manière dont l'artiste peint ses différents animaux. La lumière et les couleurs sont très intéressantes.
Jean Haines a travaillé avec des artistes en Inde et au Pakistan. C'est là qu'elle a composé ses aquarelles avec des couleurs franches et vives.


Dans ses aquarelles, Jean Haines aime associer le style et les couleurs de l'Orient et de l'Occident.
L'artiste originaire du Pays de Galles au Royaume-Uni, est membre de la "SWA", une société pour les femmes artistes. Elle écrit régulièrement pour des magazines d'art et expose ses œuvres dans plusieurs galeries. Jean Haines a également publié un livre "Atmospheric Watercolours". Elle est aujourd'hui une aquarelliste à la renommée internationale.







jeudi 26 mars 2015

La villa Deshayes, Paris 14e, une jolie découverte


C'est en marchant rue Didot que je suis tombé sur la villa Deshayes. Une belle impasse dans laquelle il est sympathique de flâner
La villa Deshayes est une voie du 14e arrondissement de Paris. Elle donne dans la rue Didot. Pour vous y rendre le métro le plus proche est le métro Alésia.
L'architecture de l'impasse est très variée. Vous y avez des immeubles modernes et anciens, des maisons individuelles avec de beaux jardins... Les couleurs des façades sont également différentes.


La villa Deshayes fut ouverte en 1889 et porte le nom d'un ancien propriétaire.
Cette voie se termine par un petit espace semi-circulaire. Nous sommes dans ce 14e arrondissement qui cache ces lieux secrets et dans lesquels les habitants soignent leurs maisons autant que leurs jardins. Cette voie publique possède un vrai attrait.







mercredi 25 mars 2015

Fritz Henle, le photographe qui aimait l'art et la polyvalence


Fritz Henle disait souvent : "Une chose qu’un artiste peut faire dans ce monde est de rappeler aux gens qu’il y a tant de beauté et que vous n’avez qu’à la contempler".
Durant plus de soixante ans de carrière, le photographe va réunir une collection de plus de 110 000 négatifs. Il est considéré comme étant "le dernier grand photographe classique".
Fritz Henle était d'une grande polyvalence. Son travail va s'étendre à la photo de publicité, au portrait, au paysage, à la photo artistique, mais aussi au photojournalisme.
Il est connu pour ses portraits de Diego Rivera et Frida Kahlo, qui étaient ses amis proches.


Fritz Henle (1909-1993), est un photographe américain d'origine allemande.
Étudiant en physique à Munich, il abandonne ses études pour se consacrer entièrement à la photo. Il va étudier à l'École bavaroise de photographie de Munich, dont il sort avec un diplôme d'honneur.
Son premier travail va le conduire à Florence afin de photographier les œuvres d'art de la Renaissance. Par la suite, Fritz Henle va travailler pour les magazines Time, Fortune, Life et Harper's Bazaar.
Il va voyager aux États-Unis, en Chine, au Japon, mais aussi dans toute l'Europe. Il en reviendra avec de superbes clichés.






mardi 24 mars 2015

Bienvenue au printemps


C'est toujours avec une grande impatience que j'attends le retour du printemps. L'hiver me semble si long. Que ça fait du bien d'aller faire des photos sans avoir besoin d'empiler les couches de vêtements et d'avoir les mains glacées ! Sans parler de l'appareil photo qui parfois refuse de marcher tant lui aussi il a froid.
Voir la nature s'éveiller est toujours un très joli spectacle. Les couleurs reviennent, les arbres retrouvent leurs feuilles, il y a dans l'air comme une idée de renouveau.


Les jonquilles sont souvent les plus téméraires. Elles fleurissent et ce jaune donne tout de suite de la gaieté à nos pelouses.
Je guette également les premiers bourgeons du majestueux magnolia. J'adore le voir éclore. J'ai donc fait une sympathique balade printanière dans cette belle et verte vallée de Chevreuse.
Bienvenue au printemps !









  

lundi 23 mars 2015

Pierre-Auguste Renoir, ses portraits de femmes


Pierre-Auguste Renoir est l'un des plus célèbres peintres français. Celui qui fut membre du groupe des impressionnistes est connu dans le monde entier.
Ce peintre figuratif a toujours été plus intéressé par la peinture de portraits que par celle des paysages. L'art du portrait sera d'ailleurs le support financier de toute sa carrière.
Renoir a peint de très beaux et expressifs portraits de femmes. Des portraits que l'on peut aujourd'hui retrouver dans les plus grands musées du monde. Toutes ces beautés immortalisées par Renoir sont d'une grande douceur, pensives ou souriantes.


Pierre-Auguste Renoir dit Auguste Renoir (1841-1919), est un peintre français né à Limoges.
À 17 ans, pour gagner sa vie, il peint des éventails et colorie des armoiries pour son frère Henri, graveur en héraldique. En 1862, Renoir réussit le concours d'entrée à l’École des beaux-arts de Paris et entre dans l’atelier de Charles Gleyre. C'est là qu'il fait la connaissance de Claude Monet, Frédéric Bazille et Alfred Sisley. Ils deviendront les meilleurs amis et peindront ensemble en plein air.
Renoir va se consacrer à la peinture de portraits. Peintre prolifique, il laisse derrière lui un nombre considérable de portraits réalisés à la peinture à l'huile, ainsi qu'au pastel ou au crayon.