samedi 25 octobre 2014

Kari Herer, ses compositions florales mélangées à ses illustrations


Kari Herer a l'art de réaliser des compositions florales mélangées à des illustrations. Le résultat est plein de délicatesse, poétique et inventif.
Les autruches, les lapins, les chevaux, les renards, sont habillés de fleurs ! La faune et la flore ne font plus qu'un. Ce sont de très belles rencontres.
Cette artiste américaine qui partage son temps entre le Maine et le Wisconsin est passionnée par la nature. C'est pour cette raison qu'elle a souhaité mêler les animaux et les fleurs. Ses illustrations sont également très réussies.


Photographe de profession, Kari Herer possède également une expérience dans les beaux-arts et les arts graphiques. Ce sont sûrement ses connaissances qui lui permettent d'allier ses compositions florales et ses illustrations. Ses œuvres ont été présentées dans les magazines : Town and Country, Vera Wang Fine Papers, InStyle Magazine...
Vous pouvez retrouver les compositions de Kari Herer sur Etsy et sur son site.







 

Une balade dans Paris, un jour d'octobre


Paris en octobre ! Les arbres passent du vert au jaune, les feuilles tombent des arbres et recouvrent les pavés parisiens, le ciel parfois se couvre, le temps devient capricieux, mais pourtant le charme opère toujours. Les Quais de Seine deviennent désertiques car les touristes ont quitté Paris... pour quelques mois.
Ces Quais de Seine qui sont déstressants. On n'entend plus que le bruit des bateaux et l'eau de la Seine qui vient s'écraser contre les bords pavés. Ambiance zen assurée.


Dès que les jours deviennent plus frais c'est aussi l'occasion pour moi de m'enfermer dans les magnifiques galeries du Louvre. Je vais d'un tableau à l'autre, d'une sculpture à l'autre. Et j'ai toujours le sentiment d'aller de découvertes en découvertes. D'ailleurs à ce sujet je vais très bientôt vous proposer des photos de tous ces musées dans lesquels j'aime passer du temps. J'espère que ces sujets vous plairont. Bonne balade !








    

vendredi 24 octobre 2014

Philippe Halsman, le photographe qui faisait faire du jumping aux stars


Marilyn Monroe, Grace Kelly, Anthony Perkins, Audrey Hepburn, William Holden... Toutes ces stars ont en commun d'avoir fait du jumping pour le photographe Philippe Halsman !
En plus des stars mythiques, il y aura aussi Salvador Dalí ou encore Richard Nixon. On est bien loin des portraits officiels et figés. Cette technique consistant à photographier ses modèles en train de sauter va faire de Philippe Halsman un photographe célèbre. Pour Halsman, le jumping lui permettait de : "saisir l'essence de l'être humain."
Les modèles ne se concentraient plus sur leur attitude, mais juste sur un saut et beaucoup en avaient un fou rire ! Ces photos de "stars jumping" font d'ailleurs l'objet d'un livre : "Philippe Halsman's Jump Book."


Philippe Halsman (1906-1979), est un photographe américain, naturalisé en 1949, d'origine lettonne.
C'est à Paris qu'il commence à travailler comme photographe indépendant et ses photos de personnalités vont rapidement lui apporter la notoriété. Il va faire partie de l'agence Magnum.
Quand la France est envahie, il part s’installer aux États-Unis et commence à travailler avec le peintre Salvador Dalí en 1940. Il va continuer à photographier les plus grandes stars pour les magazines Time ou Life. Il a l'idée de dire aux stars : "Jump !" Les clichés vont faire le tour du monde. Des photos de jumping remplies d'humour et de décontraction.







jeudi 23 octobre 2014

Steve Mills, le peintre photoréaliste


Steve Mills est un véritable maître de la peinture photoréaliste. Avec ce peintre, on a parfois besoin de bien regarder ses toiles dans le détail pour constater, que oui, ce sont des peintures !
Les paysages, les bouteilles en verre, les journaux... Tout est hyperréaliste sous le pinceau de l'artiste.
Sa passion pour la peinture remonte à l'enfance. Il a vendu son premier dessin à l'âge de 11 ans. Avec ses crayons de couleurs il voulait tout détailler. Cette fascination pour le détail est aujourd'hui sa carte de visite. Influencé par les œuvres d'Andrew Wyeth, l'artiste a commencé par peindre des paysages. Par la suite, il va peindre des objets de la vie quotidienne, "l'extraordinairement ordinaire", mais toujours d'une manière ultra-réaliste.


Steve Mills est un artiste photoréaliste américain né à Boston en 1959.

Ses peintures photoréalistes lui demandent parfois plus de 500 heures ! Diplômé en art en 1982, sa première exposition solo en 1983, va connaître un grand succès.
Le mouvement photoréaliste est devenu sa passion. Les médias se sont fortement intéressés à l'artiste et il a eu droit à plusieurs publications. Steve Mills expose ses œuvres principalement aux États-Unis. Ses peintures à l'huile se vendent comme des petits pains, ce qui n'est pas vraiment étonnant !








 

mercredi 22 octobre 2014

Hiver, le matou qui attend une famille


C'est au refuge où je suis bénévole que j'ai fait la connaissance du bel hiver.
Hiver est un jeune chat de seulement 2 ans (il est né en 2012). Il est calme, indépendant et très attachant. Il possède un caractère assez marqué. Il est par exemple très gourmand ! Intelligent, il se place près du bac à croquettes pour être le premier servi. Il vous regarde avec ses grands yeux verts et avec sa petite patte il vous touche pour que vous n'oubliez pas ses croquettes !
Si en plus vous lui donnez des bonbons pour chats, alors là vous êtes les meilleurs copains. Hiver est un chat curieux, qui adore observer son petit monde. Au refuge, il se place souvent en hauteur pour mieux voir l'agitation ambiante.


Hiver est un chat au regard très expressif. Avouons qu'il possède une magnifique paire d'yeux. Avec sa tête ronde il a des airs de peluche.
C'est un grand chat qui aime les caresses et qui préfère la compagnie des hommes à celles de ses congénères. Il a du mal à se révéler au refuge. Hiver m'amuse beaucoup et le prendre en photo est toujours un plaisir. Curieux, il regarde souvent l'objectif, espérant peut-être voir... le petit oiseau sortir !
Si vous souhaitez adopter le bel Hiver, ou avoir un renseignement, merci à vous de contacter l'association PFDUA. Le refuge se trouve en Essonne (91). Le mail : pfdua91@gmail.com






mardi 21 octobre 2014

Les créations de Maude White, la découpe du papier


L’artiste Maude White réalise des découpages minutieux d'une fantastique finesse. À l'aide d'un simple cutter et de papier, elle est capable de vous réaliser de superbes oiseaux, mais aussi des portraits de femmes, ou des animaux marins. L'artiste américaine est très inspirée par les animaux et semble avoir une attirance toute particulière pour les oiseaux.
Après avoir dessiné sur une feuille cartonnée, Maude White découpe ses sujets et au final ça ressemble à de la dentelle. Chaque pièce réalisée est unique et peut demander à l'artiste plusieurs heures, voire même plusieurs jours de travail. Ses créations ont été exposées dans des galeries à New York et de nombreuses revues d'art ont publié ses œuvres.


Maude White habite à Buffalo, une ville des États-Unis située dans l'ouest de l'État de New York.
La délicatesse du papier l'a toujours attiré et elle adore créer des figures avec ce matériau. Avec attention et précision Maude White est capable de donner vie à une feuille de papier.
Son but est de montrer toutes les possibilités qu'une feuille de papier peut offrir. Maude White occupe aujourd'hui une place importante dans l'art du découpage.