dimanche 20 avril 2014

Rembrandt Bugatti, le talentueux sculpteur animalier


Lorsque l'on évoque le nom Bugatti, on pense souvent aux magnifiques voitures de luxe. Le constructeur automobile Ettore Bugatti, avait un frère, non moins doué, le sculpteur Rembrandt Bugatti.

Rembrandt Bugatti (1884-1916), est un artiste sculpteur animalier français d'origine italienne. Dès l'enfance il s'intéresse à la sculpture.
En 1903, âgé de 19 ans, Rembrandt s'installe à Paris. Il s'associe à l'éditeur et fondeur d'art français Adrien-Aurélien Hébrard. Rembrandt Bugatti est fasciné par le monde animal. Il part vivre à Anvers, en Belgique, où la direction du zoo d'Anvers se montre très accueillante à l'égard des artistes. Un atelier sera même mis à la disposition du sculpteur.
Pour réaliser ses magnifiques sculptures, Rembrandt Bugatti choisit le modelage à main libre sans repère ni mesure. Ses œuvres sont puissantes, spontanées, remarquablement expressives.
Rembrandt Bugatti vit une intense communion avec les animaux. Il revient vivre à Paris et décide d'habiter près de la Ménagerie du Jardin des Plantes. Il observe les animaux sauvages. Les panthères, les léopards, les lionnes, les loups, vont sans cesse l'inspirer. Bugatti va tous les jours passer de longues heures avec les animaux afin de capturer leurs attitudes, leurs mouvements, leurs morphologies.


Pendant la Première Guerre mondiale, Rembrandt Bugatti s'engage dans la Croix-Rouge pour soutenir les blessés et devient tuberculeux. À Paris, les commandes et ventes de ses sculptures s'effondrent. La galerie Hébrard est fermée.
Il apprend aussi que tous les animaux sauvages du zoo d'Anvers ont été tués. Faible, déprimé et sans aucune ressource, il s'enfonce dans la dépression. Rembrandt se suicide dans son atelier de Montparnasse le 8 janvier 1916 à seulement 32 ans. Ses extraordinaires sculptures animalières sont aujourd’hui très recherchées.








Paris au mois d'avril


Nous sommes donc en plein milieu du mois d'avril et la nature est maintenant bien réveillée. Les arbres se couvrent, les fleurs nous offrent leurs plus belles couleurs... Le lilas, la glycine nous ravissent avec leurs parfums délicats. C'est aussi l'occasion, quand le temps le permet, de faire de longues balades dans les parcs. Je rencontre de jolis toutous, je m'installe sur les bancs et en profite pour dévorer de bons bouquins et occasionnellement du chocolat (Pâques oblige) !
Il y a aussi tous ces moments entre amis dans Paris. Paris est superbe en avril !









samedi 19 avril 2014

Peintre : Stanislav Zhukovsky


J'ai un vrai coup de cœur pour ce peintre. Ses paysages, les couleurs... Une belle découverte.
Stanislav Zhukovsky, de son nom complet Stanislav Yulianovich Zhukovsky (1875-1944), est un peintre russe-polonais. Il fait partie du mouvement des peintres impressionnistes.
Il fut un élève du talentueux peintre Isaac Levitan. Diplômé d'une école de peinture, Stanislav Zhukovsky va créer son propre studio d'art à Moscou. Il va être le mentor de beaucoup d'artistes russes. Sa technique et son jeu des couleurs vont le rendre célèbre.


L'artiste va essentiellement se consacrer à la peinture des paysages. Il aimait peindre la nature, ou de jolies bâtisses. Tout n'est que calme et beauté dans les toiles de Zhukovsky.
Stanislav Zhukovsky va malheureusement connaître une fin tragique. Il va être arrêté par les nazis et détenu au camp de transit de prisonniers de Durchgangslager, à Pruszków. Il y décède en 1944.
Ce peintre si doué nous laisse de magnifiques tableaux.








12 photos de chiens et chats amis qui nous font craquer


Qui n'a jamais entendu l'expression : "Être comme chien et chat" ? C'est-à-dire ne pas s'entendre, voire même ne pas du tout pouvoir se supporter !
Et bien parfois cette expression s'avère fausse. Certains chiens et chats peuvent remarquablement bien s'entendre. Surtout quand ils sont élevés ensemble. Ces 12 photos sont la preuve que chiens et chats peuvent être les meilleurs amis du monde. Il faut bien avouer qu'ils nous font craquer !
Crédit photo : Pinterest.












vendredi 18 avril 2014

Peintre : Peder Severin Krøyer


Peder Severin Krøyer (1851-1909), est un peintre danois.
Il est l'un des peintres de Skagen (Danemark), une communauté d'artistes danois et nordiques qui se réunissaient et travaillaient à Skagen, à la fin du XIXe siècle. Dès l'âge de 9 ans il se découvre une passion pour la peinture et commence à prendre des cours. À 19 ans, il achève ses études à l'académie danoise royale d'art. En 1873, il reçoit une médaille d'or et une bourse.


Entre 1877 et 1881, Peder Severin Krøyer va voyager en Europe, rencontrer des artistes, et développer son art. Il va étudier à Paris sous la direction de Léon Bonnat. C'est à ce moment là qu'il est fortement influencé par les impressionnistes. Ses voyages vont avoir beaucoup d'impact sur ses peintures. Peder Severin Krøyer peindra beaucoup de scènes se passant à la mer, des réunions de famille, et des personnages le plus souvent vêtus de blanc. De superbes œuvres douces qui invitent à la rêverie.







jeudi 17 avril 2014

"Marie Curie" de Janine Trotereau, la biographie d'une femme d'exception


Le nom de Marie Curie est très souvent entendu ou lu. Il suffit de regarder le nombre de rues, de places, ou d'avenues qui portent cet illustre nom. Il faut aussi compter les universités, les écoles et les lycées.
Mais derrière ce nom, quelle femme se cache ? Qui était-elle vraiment ? On sait que Marie Curie fut une pionnière dans le domaine de la radioactivité, une femme passionnée et une grande scientifique. Mais à part ça, on sait peu de choses d'elle. Avec cette biographie : "Marie Curie" de Janine Trotereau, j'ai découvert une femme exceptionnelle ! Une épouse, une mère, une scientifique et une combattante. Marie Curie devra se battre pour faire reconnaître ses découvertes, ses recherches, dans cette France où les femmes n'étaient pas admises dans de nombreuses institutions. J'ai beaucoup appris grâce à ce livre.


Marie Curie, née Maria Salomea Skłodowska herb Dołęga (1867-1934), est une physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française. Scientifique pionnière dans l'étude de la radioactivité et lauréate du prix Nobel à deux reprises, elle est la première femme lauréate en 1903, avec son mari, Pierre Curie, de la médaille Davy pour ses travaux sur le radium. Elle va épouser le physicien français Pierre Curie en 1895. Le couple est l'un des pionniers de l'étude des radiations.
À la lecture de la biographie de Janine Trotereau, on assiste à cette complicité qu'il y a entre le couple Curie. Ils s'aiment, partagent tout. Marie Curie n'était pas qu'une femme acharnée de travail. C'était aussi une amante passionnée. Elle sera plus tard une mère attentive.
Elle devra faire face au rejet des institutions, pour le simple motif qu'elle est une femme. Déterminée, forte et passionnée, la scientifique bravera l’Académie des sciences.
Cette biographie de Janine Trotereau comprend de nombreuses citations et références. De plus elle est très accessible et d'une grande justesse. Il est difficile de ne pas être en admiration devant Marie Curie au fil des lignes.