dimanche 27 juillet 2014

Edward Hopper, ses maisons et sa passion pour l'architecture

Edward Hopper : "Maison au bord de la voie ferrée", 1925


J'avais fait un article sur le peintre Edward Hopper (1882-1967), et j'avais parlé d'une manière générale de ses œuvres. Ce que l'on sait moins, c'est que l'artiste américain était un passionné d'architecture. Enfant, Hopper voulait être architecte naval. S'il n'exercera pas cette profession, il se passionnera toute sa vie pour les bateaux, la mer, mais aussi pour l'architecture. Il va réaliser de nombreux croquis de bâtiments lorsqu’il était à Paris. Le peintre aimait beaucoup Paris.
Dans les années 1920, il se fit connaître par ses aquarelles de belles maisons mansardées du 19e siècle. Son tableau "Maison au bord de la voie ferrée" est peut-être l'un des plus célèbres. Les maisons d'Hopper étaient le plus souvent isolée, désolée, voire même inquiétantes. Aujourd'hui, lorsque l'on voit une maison seule au milieu d'un grand terrain il n'est pas rare de penser aux peintures d'Edward Hopper.


Les fameuses maisons d'Edward Hopper vont d'ailleurs inspirer beaucoup de cinéastes. Alfred Hitchcock pour son film "Psychose" s'inspirera du tableau de Hopper "Maison au bord de la voie ferrée" (la maison de Norman Bates ressemble à s'y tromper à celle du tableau). Les bâtisses "à la Hopper" continues d'inspirer et de fasciner.
Le peintre représentait les bâtiments et les maisons à différents moments de la journée afin d'observer les effets de la lumière. Les ombres avaient aussi leur importance. Dans ce sens il se rapproche des impressionnistes qu'il avait découverts lors de ses séjours à Paris. Voici une sélection des maisons Hopper.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire