lundi 14 juillet 2014

Wolf Ademeit, le photographe qui aime capturer les expressions des animaux


Le photographe Wolf Ademeit veut capturer chaque grimace, chaque regard tendre ou féroce, chaque expression de l'animal qu'il a face à lui. Ses portraits d'animaux sont incroyablement expressifs.
Afin d'obtenir ce résultat le photographe déclare : "En tant que photographe animalier vous avez besoin de beaucoup de chance et vous devez être patient. Il faut attendre la position idéale de l'animal. Vous devez toujours être prêt à prendre une photo parce que la plupart du temps l'animal va être dans une bonne position uniquement pendant une seconde."


Wolf Ademeit est né en 1954, en Allemagne. Ça fait maintenant plus de 30 ans qu'il se passionne pour la photo. Il possède aujourd'hui une agence de publicité et un studio photo.
Les photos d'animaux en noir et blanc de Wolf Ademeit sont impressionnantes. Il a l'art de faire ressortir toute l'intensité dans les regards des animaux.
Cette série de photos a demandé 5 ans au photographe : "Il m' a fallu 5 ans pour terminer ma série d'animaux. Pour cette série, j'ai eu des règles strictes sur la taille, le fond noir et bien sûr l'utilisation du noir et blanc. Je me suis concentré uniquement sur l'animal et sa position, rien d'autre." C'est surement pour cette raison que ses photos sont si remarquables.







6 commentaires:

  1. C'est incroyable l'expression qu'on retrouve sur ces photos est vraiment frappante !
    Le dernière du lion est vraiment subjuguante, magnifique !!!
    Celle des chimpanzés aussi est très belle.
    Merci pour cette découverte, bises Dimitri

    RépondreSupprimer
  2. Impressionnant et tellement beau
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien le regard du tigre et celui de la panthère si j'ai bien reconnu, je n'ai pas mes lunettes mdr, merci pour ton gentil comm:-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est impressionnant de voir des regards aussi expressifs et aussi saisissants ! On a l'impression que ces animaux posent devant l'objectif et on oublie les heures passées à attendre le bon moment pour appuyer sur le déclencheur !
    Bises et merci pour le partage Dimitri !

    RépondreSupprimer