mercredi 30 avril 2014

Les sculptures de pointes de crayon par l'artiste Diem Chau


Il n'est pas toujours simple de tailler un crayon sans casser la mine, mais l'artiste Diem Chau, elle, est capable de vous réaliser d'incroyables sculptures avec une simple mine de crayon !
Diem Chau fait partie de ces artistes à part qui utilisent des supports pour le moins étonnants. Pour certains ce sera une toile, pour d'autres du papier, pour Diem Chau... c'est une mine de crayon. Le résultat est complètement fascinant et magique.


Diem Chau est une artiste américaine qui a quitté son Vietnam d’origine en 1986. Elle s'est spécialisée dans la sculpture de miniatures.
Grâce à une incroyable technique et dextérité, elle est capable de réaliser des sculptures avec des pointes de crayons. Elle réalise principalement des personnages, des lettres, et des animaux.
La finesse et la délicatesse de ses sculptures sont impressionnantes.
L'artiste vit à Seattle et expose principalement aux Etats-Unis et à Tokyo. Pour réaliser ses œuvres elle utilise de très petits instruments. À travers ses sculptures, Diem Chau veut aussi faire passer le message de la fragilité de la nature. La sculptrice n'a à mon avis pas fini de faire parler d'elle ! 






mardi 29 avril 2014

Frances McLaughlin-Gill, la première femme photographe pour Vogue


Dans les années 1940-1950, l'industrie de la photographie de mode était dominée par les hommes. Les femmes, elles, n'avaient pas accès à ce métier. À force de détermination et de ténacité, Frances McLaughlin-Gill fut la première femme photographe de mode sous contrat pour Vogue. Elle travailla pour les Éditions Condé Nast de 1944 à 1955. On peut dire que Frances McLaughlin-Gill fut une pionnière. C'est grâce à elle que de nombreuses femmes vont s'orienter vers la photo de mode. Dès le début des années 1940 au magazine Vogue, la carrière de Frances va connaître un immense succès. Ses photos étaient exceptionnelles.


Frances McLaughlin-Gill est née en 1919, dans le quartier de Brooklyn à New York.
Elle se passionne pour la photo dès son plus jeune âge et en particulier pour la photo de mode. Quand elle va accéder au métier de photographe de mode, elle va devenir connue et reconnue dans le monde entier.
Frances McLaughlin-Gill avait la particularité de développer une véritable empathie pour ses modèles. Elle considérait d'ailleurs ses mannequins comme des amies. Frances voulait que ses mannequins se sentent bien dans leurs tenues et soient à l'aise. Les séances photos ressemblaient à des moments d'échanges dans lesquels la bonne humeur régnait. On voit les visages des modèles détendus, sans parler de cette élégance propre aux photos de Frances McLaughlin-Gill.








lundi 28 avril 2014

La place de Furstenberg, tout le charme de Saint-Germain-des-Prés


Si vous voulez retrouver l'esprit et le charme de Saint-Germain-des-Prés, la place de Furstenberg devrait vous convenir à la perfection. Cette place est réputée pour être l'une des plus jolies places de Paris.
Il n'est pas étonnant que de nombreux artistes se soient installés dans les immeubles bordant cette place. Le peintre Eugène Delacroix avait son appartement au numéro 6. C’est également au numéro 6, à l’étage supérieur de l’appartement de Delacroix, que se trouvait jusqu’en janvier 1866, l’atelier de Claude Monet et Frédéric Bazille. C’est dans cet atelier que Monet peignit son tableau : Le déjeuner sur l’herbe. Toujours à ce numéro 6, vous avez aujourd'hui le Musée National Eugène Delacroix.


La place de Furstenberg se situe juste à côté du boulevard Saint-Germain et du café de Flore. Dans ce Saint-Germain si animé, la place est un vrai cocon de silence.
Au milieu de la place, vous avez 4 grands arbres, des paulownias, ainsi qu'un lampadaire à cinq globes aussi beau qu'original. Située à proximité de l’église Saint-Germain-des-Prés, la place porte du nom du cardinal Guillaume Egon de Fürstenberg, abbé de Saint-Germain-des-Prés au début du XVIIIe siècle. J'aime beaucoup me rendre sur cette place dans laquelle on retrouve l'ambiance de ce quartier de la rive gauche.









dimanche 27 avril 2014

"Cézanne" de Bernard Fauconnier, pour connaître et comprendre l'artiste


Je suis un grand admirateur des peintres impressionnistes et le seul que j'avais du mal à comprendre, était Paul Cézanne. Cette géométrie dans ses toiles me gênait. D'ailleurs, Cézanne était-il réellement un impressionniste ?
J'ai donc voulu en savoir plus sur cet artiste. En lisant "Cézanne", de Bernard Fauconnier, j'ai non seulement pu comprendre l'artiste, mais en plus je l'ai profondément aimé.
Cette biographie se lit comme un roman. Une fois que l'on a ce livre en main, on ne veut plus le lâcher ! La vie de Cézanne est aussi prenante que touchante. Bernard Fauconnier a écrit une bio passionnante. Après cette lecture j'ai adoré me rendre au musée d'Orsay pour y admirer les œuvres du peintre.


"Cézanne" de Bernard Fauconnier, est une biographie remarquablement bien écrite car dès les premières lignes on se sent proche de l'artiste. On est presque dans les émotions du peintre.
Paul Cézanne (1839-1906), va naître dans une famille aisée. Après des études à la faculté de droit d'Aix-en-Provence, il va travailler à la banque paternelle. Seulement voilà, il a toujours rêvé d'être peintre ! Il abandonne donc son poste de banquier et s'installe à Paris où il retrouve son ami d’enfance Emile Zola. C'est là qu'il va faire la connaissance des impressionnistes : Pissarro, Manet, Caillebotte, et bien sûr Monet. Cézanne et Monet seront d'ailleurs amis pour toujours. Il n'était pas rare que Cézanne soit invité à Giverny.
Paul Cézanne est un homme complexe. On le comprend dès le début du livre. Cet homme ne va pas avoir un destin facile et fluide.
Il se distingue vite du groupe des impressionnistes. Il installe son chevalet dans la nature et il peint avec ses sensations. La couleur et la géométrie sont pour lui très importantes. Il est exigeant, terriblement exigeant. Il peut détruire ses toiles, hurler de rage quand il n'obtient pas ce qu'il veut. Mais au final, quelle créativité ! Paul Cézanne va amorcer le fauvisme et le cubisme. Ses portraits, natures mortes, baigneuses et paysages ont un style unique et atypique pour cette époque.
Ce livre est le récit d'un homme passionné, entier, sans concessions. On est plongé dans dans ce Paris si demandeur de créations. Sans oublier la superbe ville d’Aix-en-Provence. Le rêve du peintre était de mourir en peignant. Ce fut presque le cas.





samedi 26 avril 2014

Regina Relang, ses superbes photographies de mode


Regina Relang (1906-1989) est une photographe de mode allemande.
Dans les années 50/60 elle sera l'une des rares femmes à être reconnue et mondialement célèbre pour ses photographies de mode. Avec Regina Relang, le glamour, la beauté et l'élégance étaient toujours au rendez-vous. Ses clichés font aujourd'hui partie de l'histoire de la photo de mode.


Après des études de peinture à Stuttgart, Regina Relang s'oriente vers la photo. C'est pour elle une véritable passion. Cette autodidacte va apprendre son métier en observant et en voyageant. C'est le photojournalisme qui va la faire connaître. En 1938, elle se tourne vers la photo de mode. Regina va travailler pour les éditions parisiennes et new-yorkaises du prestigieux magazine Vogue. Ses clichés vont lui apporter un très grand succès.
C'est à Munich que Regina Relang va installer son studio. Elle va collaborer avec les plus grands magazines et photographier tous les tops de l'époque : Shrimpton, Capucine, Jean Patchett...
En 1971, Regina Relang mettra en scène des modèles habillés de manière contemporaine. Pendant plusieurs décennies elle sera une photographe incontournable dans le milieu de la mode.








vendredi 25 avril 2014

Les peintures hyperréalistes de Ralph Goings


Ralph Goings est considéré comme étant l'un des meilleurs représentants de la peinture hyperréaliste. Il est vrai que lorsque l'on regarde ses œuvres, on a du mal à croire que ce ne sont pas des photos.
Ralph Goings peint à partir de photos qu'il prend lui-même. Avec cet artiste l'hyperréalisme n'a jamais été aussi bien représenté.


Ralph Goings est un peintre américain né en 1928 à Corning, en Californie.
Ralph est très tôt attiré par le monde de l’art. C'est lorsqu'il trouve un livre sur Rembrandt dans la bibliothèque de son école qu'il a un vrai déclic ! Il veut devenir peintre.
Encouragé par sa famille, il intègre une école d’art en Californie. Diplômé en art du Collège des Arts et Métiers en Californie, il se lie au mouvement artistique de l'hyperréalisme dans les années 1970.
Ses sujets de prédilection sont les extérieurs et les natures mortes de tables de fast-food. Sa série "ketchup" est extrêmement populaire dans le monde de l’art. Ralph Goings est aujourd'hui une star de la peinture hyperréaliste.