jeudi 1 décembre 2016

Paris peint par Stanislas Lépine


S'il y a un peintre qui fut fasciné par Paris, au point de peindre la ville encore et encore, et plus particulièrement Montmartre, c'est bien Stanislas Lépine.
L'artiste va s'installer à Paris en 1855, alors qu'il était encore tout jeune, et y passer toute sa vie.
Lépine va vivre à Montmartre, successivement au numéro 20 de la chaussée de Clignancourt, puis rue du Chevalier de la Barre, et enfin au numéro 18 de la rue de Clignancourt.
Stanislas Lépine va représenter, le pont des Arts, la vue de la Seine et du Trocadéro, et de nombreuses rues de Montmartre, la rue Saint Vincent, la rue Cortot, la rue des Saules, et la rue de l'Abreuvoir.
L'artiste aimait capturer le Montmartre intimiste et peignait les cours isolées, les petites rues, les jardinets... 


Stanislas Lépine, de son nom complet Stanislas Victor Edmond Lépine (1835-1892), est un peintre paysagiste français. Il est connu comme étant un précurseur des impressionnistes.
Il entre en 1860 dans l'atelier de Jean-Baptiste Camille Corot, dont il va copier certains tableaux. Il rencontre Fantin-Latour qui, plus d'une fois, va lui venir en aide financièrement.
Lépine aimait jouer avec les tons gris délicats. Ses toiles représentent la douceur de vivre. La figure humaine était souvent peu présente dans ses peintures.
Ce grand artiste laisse derrière lui de magnifiques vues de Montmartre, ce mythique quartier parisien qui fascine tant.






2 commentaires:

  1. Très beau,Paris a une autre époque....
    J'aime beaucoup les teintes de ces toiles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi les teintes et l'ambiance dans ces peintures

      Supprimer