jeudi 12 janvier 2017

Paris peint par Gustave Caillebotte


Gustave Caillebotte fut peintre, mais aussi collectionneur, mécène, et organisateur des expositions impressionnistes de 1877, 1879, 1880 et 1882.
Je vous ai parlé à de nombreuses reprises de cet artiste car j'en suis un grand admirateur. Je me suis d'ailleurs rendu plusieurs fois à la magnifique propriété Caillebotte, à Yerres.
Caillebotte a beaucoup peint Paris : Le pont de l'Europe, la gare Saint-Lazare, la rue Halévy, vue d'un sixième étage...
Le peintre va souvent immortaliser des personnages dans Paris, avec pour thème la solitude de ces personnes dans le nouveau Paris haussmannien : Un balcon, Boulevard Hausseman, Un balcon à Paris, Jour de pluie à Paris, Peintres en bâtiment, L'Homme au balcon.
Ces peintures parisiennes ont un style photographique. Elles expriment toutes un moment bien particulier, un sentiment.


Gustave Caillebotte (1848-1894), est un peintre français né à Paris. Il est issu d'une famille très fortunée.
Diplômé en droit, il entre en 1871 dans l'atelier du peintre académique réputé Léon Bonnat pour préparer les concours des beaux-arts. C'est là qu'il va se lier d'amitié avec Edgar Degas, Claude Monet, et Pierre Auguste Renoir.
Dès 1874, il va les aider à organiser la 1ère exposition des Impressionnistes à Paris. Il aide financièrement ses amis. Caillebotte va louer un appartement à Claude Monet, près de la gare Saint-Lazare, lui fournissant l'argent nécessaire à l'achat de matériel pour la peinture.
Gustave Caillebotte sera l'un des premiers grands peintres français à être exposé régulièrement aux États-Unis, où il rencontrera un vif succès.
Cet artiste de talent va peintre plus de 500 œuvres, dans un style souvent plus réaliste que celui de ses amis impressionnistes. Ses vues des rues de Paris faites depuis des balcons élevés restent des références.






5 commentaires:

  1. Ce peintre est l'un de mes préférés.Heureuse de voir quelques toiles dans ce billet!
    J'aimerais un jour aller à la propriété à Yerres....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis un fan de Caillebotte et la propriété de Yerres est superbe. Je vais y retourner car il paraît que l'intérieur est depuis peu ouvert au public

      Supprimer
  2. Etonnant ! Caillebotte réussit flou impressionniste et précision (sur)réaliste. Dimitri, quand publies-tu ton beau livre sur Paris (chats, peintres, rues typiques)?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis plus que partant pour l'idée d'un livre, à mettre en place

      Supprimer
  3. De part ces oeuvres, peut-on qualifier Paris d'une ville vivante ? (activité humaine )

    RépondreSupprimer